savon et lessive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

savon et lessive

Message  Admin le Lun 1 Fév - 19:41

Comme toujours en autarcie, la capacité a fabriquer ses moyens de nettoyage dépend à la fois des ressources naturelles qui se trouvent à portée de main et de notre capacité basée essentiellement sur nos connaissances et surtout notre expérience.
Il existe en effet de nombreuses recettes et techniques qui varient suivant les lieux, les méthodes, les ingrédients...
Comme pour la fabrication de son pain ou de son huile, il ne faut pas être pressé et compter rentabiliser son temps.



Autrefois le savon et la lessive devaient plutôt se fabriquer en hivers lorsque le temps consacré au potager est réduit et que l'on va préférer des activités physiques pour se réchauffer.

Il faut différents composants pour fabriquer du savon :
- de la soude ou de la potasse contenue dans les cendres de bois et dissoute par l'eau. La potasse contenue dans les cendres de bois produit du savon mou (appelé savon noir) qui sert de lessive.
- de l’huile végétale ou de la graisse animale
- de la chaleur
- de l'eau
- de la patience ...
- en bonus et si vous le souhaitez, vous pourrez ajouter quelques parfums naturels empruntés aux plantes (roses, lavandes...)
On peut ajouter aussi un peu de lait, de la cire d'abeille.
Suivant les techniques (à chaud ou à froid) et les objectifs, il faut des proportions différentes.

Les savons fabriqués à partir de soude sont plutôt durs. Les savons fabriqués à partir de potasse sont plutôt mous.

ATTENTION LA FABRICATION DU SAVON COMPORTE DES DANGERS DE Brûlures CHIMIQUES ET THERMIQUES. EN CAS DE PROJECTION SE RINCER ABONDAMMENT AU MOINS 1/2 H A L'EAU COURANTE

Précautions :
- Afin d'éviter des projections de matière corrosive et donc les risques d'accident, ajouter toujours la soude à l'eau et non l'eau à la soude
- Porter des lunettes de protection
- Porter des gants. En cas de projections de soude ou de pâte à savon, neutraliser l'effet corrosif au moyen de vinaigre.
- Utiliser toujours un contenant en verre ou en acier inoxydable, ainsi que des cuillères en bois, tout contenant en plastique est à proscrire (il risquerait de fondre) ainsi que les ustensiles en aluminium (ce dernier réagit avec la soude).
- La soude dégage des fumées qui peuvent être nocives. Si possible, faire son savon à l'extérieur ou dans un espace bien ventilé.
- Protéger le plan de travail au moyen de papier journaux, ainsi que les meubles, murs, parquet, carreaux proche, les projections peuvent les endommager très gravement.
- Prévoir de ne faire son savon qu'à un moment où on est sûrs de ne pas devoir s'interrompre et de pouvoir rester concentré (environ trois heures).
- Préparer la pâte à savon et entreposer les savons en cours de maturation hors de la présence d'enfants ou d'animaux (y compris sauvages).
- Ne pas utiliser d'ustensiles ayant servi à la savonnerie pour cuisiner (risques d'intoxication).
- Après usage, mettre chaque ustensile à tremper dans un bain d'eau largement vinaigrée puis les laver soigneusement.


1-Faire de la lessive à partir de la cendre de bois :
---------------------------------------------------------------------------

Le poids des cendres varie pour une même plante avec la nature du terrain. Les différentes parties d’une même plante ne fournissent pas la même quantité. Dans les arbres, l’écorce en donne plus que les feuilles, celles-ci plus que les branches, les branches plus que le tronc.
La quantité de potasse dans les cendres varient effectivement selon l'espèce de bois (ou de plantes d'ailleurs) et aussi le climat, le sol etc.

Exemple pour 1000 parties de bois :

Cendres


Potasse

Sapin


3,40


0,47

Hêtre


5,80


1,27

Frêne


12,20


0,74

Chêne


13,50


1,50

Orme


25,50


3,90

Saule


28,00


2,85

Vigne


34,00


5,50

Fougère


36,40


4,25


- Première technique :
Traditionnellement, la base est de la lessive obtenue à partir de cendre de bois dur . Pour cela, prendre un tonneau, percer des trous dans le fond, mettre dans l'ordre, 10cm de gravier, 10cm de paille et remplir le reste de cendre de bois dur, puis verser de l'eau de pluie dessus. Mettre dessous un récipient pour récupérer la lessive. La densité de celle ci est la même qu' une solution saline saturée. On va donc mélanger du sel dans de l'eau, jusqu'à ce qu'il ne se dissolve plus, c'est la solution saturée. A un bâton, on fixe un petit poids pour qu'il reste vertical quand il est plongé dans la solution. Quand le bâton est fixe, tracer un trait là où il affleure à la surface de la solution.

Votre densimétre à lessive est prêt, vous pouvez le tremper dans la lessive. Le trait est au même niveau que le liquide, la lessive est bonne. Le trait est plus haut, ajouter de l'eau en remuant pour avoir la bonne densité. Le trait est sous l'eau, la lessive est pas assez forte, la repasser dans le tonneau en ajoutant éventuellement de la cendre neuve.. .


- Deuxième méthode :
Pour faire sa lessive avec des cendres de bois :
Mélanger deux verres de cendre de bois dans un litre d'eau.
Laisser reposer pendant 24 h au minimum dans l'eau en remuant de temps en temps.
Filtrer le résultat en le plaçant dans un entonnoir constitué de plusieurs torchons avec un filtre à café (si vous en avez)
Il ne doit rester que 1 ou 2 particules de cendres qui auront réussit à traverser le filtre.
Utiliser deux verres du liquide abtenu (on dirait de l'eau) pour le mettre directement dans le compartiment du linge ou dans le compartiment de la lessive.


- Troisième méthode :
De la lessive à partir du lierre :
Le lierre grimpant contient de la saponine, élément naturel qui nettoie et mousse comme le savon.
Recette :
- Faire bouillir des feuilles de lierre pendant 10 minutes.
- Égoutter les feuilles, puis les broyer et les filtrer.
- Récupérer le jus qui pourra être utilisé pour laver le linge.

- Quatrième méthode :
De la lessive à partir des plantes :
Extrait du "Guide de l’anti-consommateur" (Martine Grapas/Dorothée Koechlin-Schwartz – le livre de poche 1975)
Lessive à la saponaire : La saponaire (saponaria officinalis), appelée aussi herbe à foulon ou herbe à savon, est une plante très commune en France et dans toute l’Europe. Elle pousse sur les talus, au bord de l’eau, dans les bois, etc. Ses fleurs sont rose pâle, à 5 pétales ; regardez un guide de botanique pour voir à quoi elles ressemblent. Repérez les plants à la floraison, en mai-juin, puis, en automne, arrachez-les. Seule la racine est intéressante : vous la lavez soigneusement pour enlever la terre, vous la coupez en morceaux, vous la séchez une heure à four doux, ou plusieurs jours sur un radiateur.
Préparation :
Coupez les racines de saponaire en petits morceaux, jetez-les dans l’eau (non calcaire) lorsqu’elle bout, mettez le linge dans cette eau et faites bouillir comme s’il s’agissait d’une lessive du commerce.
Vous pouvez aussi faire une décoction (100g de saponaire pour 100 litres d’eau) ; faire bouillir cinq minutes, retirez les racines. Mettez ce jus en bouteilles : cela fera une lessive très douce pour la laine et les tissus de couleurs fragiles (mais légèrement jaunissante pour les tissus blancs).



2- A partir de la lessive obtenue comment faire son savon ?
-------------------------------------------------------------------------------------------


- Première méthode :
On peut utiliser toutes sortes de graisses animales ou d'huiles végétales.
Les proportions sont 1 Kg de lessive pour 2 de graisse.
Mélanger lessive de cendre ou de soude avec la graisse, cuire à petit bouillon 3h en remuant. Le savon est prêt quand il se dissous rapidement dans l'eau bouillante. Avant qu'il ne refroidisse, jeter 500g de sel dans la marmite pour durcir le savon. Puis jeter l'eau salée et verser le savon dans un moule en bois doublé de toile humide. On peut le démouler au bout de 24h et le découper. Pour l'utiliser attendre 15 j minimum, le savon étant, comme le bon vin, meilleurs vieilli.
Il est possible d'ajouter du parfum ou du colorant, toujours sans alcool, sous forme de plante, par exemple. Le faire tant que le savon est chaud.


- Deuxième méthode :
Comment faire du savon de Marseille traditionnel au chaudron ?
Le savon de Marseille est composé de soude et d'huile d'olive.
1ère phase : l'empatage
On porte à ébullition le mélange de soude et d'huile dans un chaudron.
2ème phase : le relargage
On débarrasse la pâte de l'excès d'eau, des impuretés de matières grasses et de la glycérine en arrêtant l'ébullition (séparation en deux phases avec le savon qui surnage).
3ème phase : La cuisson
Le savon contenant encore des matières grasses qui n'ont pas réagi, on chauffe à nouveau en rajoutant de la soude plusieurs fois et en laissant décanter à chaque fois pour séparer le savon des " lessives ". Le savon est maintenant terminé.
4ème phase : la liquidation
Elle consiste à faire bouillir à gros bouillons une dernière fois en arrosant à l'eau pure pour précipiter au fond du chaudron les dernières matières étrangères et colorantes qui vont former le "gras".
L'ensemble de ces opérations dure 10 jours. Dans d'autres procédés le relargage est réalisée en versant le mélange dans de l'eau salée ce qui précipite le savon (il y est peu soluble). Il est également possible de mettre dans le chaudron de petites billes de verre (ou tout autre matière que la soude ne peut dissoudre) afin de réguler l'ébullition et favoriser le brassage.


- Troisième méthode :
Il faut tout d'abord que la température du mélange eau/soude redescende entre 38 et 42°C et que l'huile soit à la même température (à 2°C près).
Versez de l'huile dans un contenant de verre ou d'acier inoxydable et ajoutez-y lentement la soude diluée tout en brassant.
La durée de la phase de brassage est variable : en temps normal, elle est de 10 à 75 minutes, mais elle peut atteindre 6 heures. Le brassage dure jusqu'à ce que survienne le traçage. Il est un peu difficile les premières fois de savoir à quel moment il survient.
Le traçage est le moment où, lorsqu'on sort la cuillère, les gouttes qui tombent laissent une marque à la surface du liquide. Trouver l'instant exacte du traçage est assez difficile lors des premiers essais. Quand cette partie est maîtrisée, le plus dur est fait.
Si on désir incorporer des additifs, c'est le moment. Ceci devrait faire s'éclaircir le mélange pour quelques minutes, mais peut aussi accélérer le durcissement de la pate à savon.
C'est le moment de verser dans des moules préalablement graissés à la vaseline. Recouvrir d'un film plastique et emballer dans une couverture pour conserver la chaleur dégagée par la saponification. Laisser reposer pendant 24 à 48 heures.
Au bout de ce laps de temps, démouler le savon en portant des gants (il est encore corrosif), le découper si nécessaire et le mettre à mûrir dans un endroit sec et bien aéré pendant au moins 4 semaines.


- Quatrième méthode :
A partir du savonnier ou bois de Panama, Koelreuteria paniculata. Il ne faut donc pas être pressé car il faut d'abord faire pousser l'arbre ! Cet arbre est nommé "savonnier" car on extrait du savon de sa pulpe.
Il supporte la pollution et préfère les situations ensoleillées pour bien fleurir. Il tolère la sécheresse.
Feuilles caduques : imparipennées (parfois bipennées), longues de 20 à 40 cm, aux folioles (9 à 15) très découpées et caractéristiques.
Fleurs jaunes, petites, regroupées en immenses pannicules de 35 cm, en juillet.
Fruits en capsules vésiculaires renflées, brunes, qui restent sur l'arbre en hiver.
Utilisations : l'écorce et le fruit contiennent de la saponine qui est utilisé pour faire du savon naturel en Asie. Avec les graines rondes et noires, on fait des chapelets !

2èmes articles

Avec un peu de pratique, fabriquer du savon n'est pas difficile. Cela est aussi approprié pour une entreprise à petite échelle. Comme matière première, on utilise de simples huiles d'équipement et végétales ou de graisses animales, disponibles localement dans la plupart des pays. Cependant, il est plus difficile de produire du savon dur de haute qualité, ce qui est nécessaire dans certains pays pour concurrencer les produits importés ou les produits des fabricants de grande envergure. Il y a certains dangers dans la production de certains savons, que tout producteur potentiel doit être conscient pour éviter les blessures. Cette fiche technique décrit les procédures nécessaires pour fabriquer une variété de savons simple et comprend un certain nombre de recettes pour différents types de savon.

Fichier:P01.jpg
Figure 1: Bina Baroi avec certains de ses savons finis après un cours de fabrication de savon de Practical Action Bangladesh. ©Zul/Practical Action
Ingrédients

Il y a trois principaux ingrédients:- de l'huile ou de la graisse (l’huile est tout simplement de la graisse liquide), de la lessive (ou alcalin) et de l'eau. D'autres ingrédients peuvent être rajoutés pour donner au savon une agréable odeur et de la couleur, ou pour améliorer ses qualités adoucissantes. Presque toute graisse ou huile non toxique est adaptée pour la fabrication due savon. Les types courants comprennent les graisses animales, l'huile d'avocat et l'huile de tournesol. Les lessives peuvent être achetées sous forme d'hydroxyde de potassium (potasse caustique) ou d'hydroxyde de sodium (soude caustique), ou si elles ne sont pas disponibles, fabriquées à partir de cendres. Certains savons sont mieux fabriqués avec de l'eau douce, car il est nécessaire d'utiliser soit de l'eau de pluie ou rajouter du borax à l'eau du robinet. Chaque produit chimique est habituellement disponible dans les pharmacies des grandes villes.

Précaution!

Les solutions alcalines sont extrêmement caustiques. Elles provoquent des brûlures en cas de projection sur la peau et peuvent causer la cécité si l'œil est atteint. Si elles sont bues, elles peuvent être fatales. Il faut donc être prudent lors de manipulation de produits alcalins et de savons «verts» (non affinés). Les détails des précautions qui doivent être prises sont donnés ci-dessous. En raison de ces dangers, il faut garder les petits enfants loin de la pièce où les savons sont fabriqués.
Comment produire des lessives à partir de cendres

Les lessives commerciales peuvent être achetées dans les pharmacies des grandes villes et il y a certaines normes à respecter. Toutefois, si elles ne sont pas disponibles ou abordables, on peut les fabriquer à partir de cendres. Fixer un robinet à proximité du fond d'un grand baril (par exemple 250 litres) en plastique ou en bois. N'utilisez pas d'aluminium parce que la lessive se corrode et le savon sera contaminé. Placez un filtre à l’intérieur autour du trou du robinet en utilisant plusieurs briques ou des pierres couvertes de paille. Remplissez le baril avec de la cendre et versez de l'eau bouillante sur celle-ci jusqu'à ce que l'eau commence à couler du robinet. Puis fermez le robinet et laissez tremper les cendres. Les cendres se déposent et leur volume initial se réduit à un quart. Ajoutez ensuite des cendres jusqu'à ce que la cuve est pleine à nouveau. Toutes cendres provenant de tout matériel végétal brûlé conviennent. Celles provenant de feuilles / tiges de bananes produisent une lessive plus dure et celles provenant du bois de pommier produisent une lessive plus blanche.

Si un grand baril n'est pas disponible ou si on souhaite fabriquer de petites quantités de savon, un bol de porcelaine ou un seau en plastique peuvent être utilisés. Remplissez le seau avec de la cendre et ajoutez l'eau bouillante en remuant pour mouiller les cendres. Ajoutez plus de cendres pour remplir le seau vers le haut, ajoutez de l'eau et mélangez à nouveau. Laissez reposer 12 à 24 heures ou jusqu'à ce que le liquide soit clair, puis versez délicatement la lessive claire.


Plus on laisse l'eau stagner, plus la lessive sera dure. Habituellement, quelques heures suffisent. Pour mesurer la dureté, on peut se référer à un œuf frais flottant dans la solution alcaline. La dureté de la lessive ne doit pas toujours être la même, car elle combine la matière grasse dans une proportion fixe. Si une lessive faible est utilisée, on peur rajouter plus de lessive au processus jusqu’à ce que toute la graisse soit sponifiée1.

1 Saponification est le nom donné à la réaction chimique dans laquelle la lessive et la graisse sont converties en une substance savonneuse.

Comment fabriquer de la potasse

La potasse est faite en faisant bouillir l'eau alcaline dans un chaudron en fer. Après que l'eau soit évacuée, on obtient un résidu sec et sombre connu sous le nom de «sel noir». Il est ensuite chauffé jusqu'à ce qu'il fonde et les impuretés noires sont brûlées pour ne laisser qu’une substance grisâtre. Il s'agit de la potasse. Elle peut être stockée pour la savonnerie avenir dans un pot étanche pour éviter l’absorption de l'eau contenue dans l'air.


Comment fabriquer de la lessive de soude et de la soude caustique

Mélanger 1 portion de chaux vive avec 3 portions d'eau pour faire un liquide ayant la consistance d'une crème. Dissoudre 3 portions de sel de soude dans 5 portions d'eau bouillante et ajouter la crème de chaux, en remuant vigoureusement. Maintenir l'ébullition jusqu'à ce que les ingrédients soient bien mélangés. Puis laissez-les refroidir. Lorsque les ingrédients sont déposés, versez la soude. Jeter la lie du fond. La soude caustique est produite en faisant bouillir la soude jusqu'à ce que l'eau soit évaporée et un résidu blanc sec est laissé dans le chaudron. Les lessives les plus commerciales sont la soude caustique et de synthèse. Elles peuvent être achetées et remplacent les lessives faites maison pour gagner du temps. Elles sont livrées dans des boîtes et les couvercles doivent être fermés hermétiquement afin d’éviter que l'eau contenue dans l’air s’infiltre, ce qui formerait un bloc solide.

Précautions à prendre lors de l'utilisation des lessives, de la potasse ou de la soude caustique

Vous devez toujours prendre des précautions lors de la manipulation synthèse des matériaux, car ils sont dangereux. Soyez particulièrement prudent lorsque vous les ajoutez à de l'eau froide, lorsque vous les agitez, et lorsque vous versez le savon liquide dans des moules. Les lessives produisent des vapeurs nocives, donc prendre du recul et protéger votre tête pendant que la lessive se dissout. Ne pas respirer les vapeurs de lessive. Il est important d'investir dans une paire de gants en caoutchouc et des lunettes de protection en plastique. Vous devriez aussi porter un tablier ou une combinaison pour protéger vos vêtements. Si de la lessive atteint la peau ou les yeux, rincez-vous immédiatement et abondamment avec de l'eau froide.

Lorsque la lessive est ajoutée à l'eau, la réaction chimique réchauffe l'eau rapidement. Ne jamais ajouter de la lessive à l'eau chaude, car elle peut déborder et vous brûler la peau. Ne jamais ajouter de l'eau à la lessive, car elle peut réagir violemment et s’éclabousser sur vous.
Comment préparer du suif

Coupez du suif de boeuf, de mouton gras ou des morceaux de porc et chauffez-les à feu doux. Égouttez la graisse fondue à travers une étoffe grossière, et pressez autant de gras que possible sur les déchets.

Nettoyez la graisse fondue en la faisant bouillir dans l'eau. Utilisez deux fois autant d'eau que la graisse, ajouter une cuillère à soupe de sel pour 5 kg de graisse, et faites bouillir pendant dix minutes, en remuant soigneusement tout le temps. Laissez refroidir et formez un tourteau sur le dessus de l'eau. Soulevez-le et nettoyz-le. C'est alors prêt à être stocké ou être utilisé dans une recette de savon.


Comment préparer de l'huile

Les huiles végétales peuvent être extraites de graines oléagineuses, de noix ou de certains types de fruits (voir le tableau 1 et la fiche technique séparée 'Extraction d’huile'). Elles peuvent être utilisées seules ou avec de la graisse ou d'autres types d'huile. Note: les graisses et les huiles solides 'saturées' (noix de coco, de palme) sont plus adaptées à la fabrication de savons. Les huiles 'insaturées' (par exemple de carthame, de tournesol) peuvent produire du savon trop mou si elles sont utilisées seules (voir le tableau 2) et ne sont donc pas recommandées.
Fabrication de savons

Il existe deux types de savons: le savon doux et le savon dur. Le savon mou peut être fabriqué en utilisant un procédé à froid ou un procédé à chaud, mais le savon dur ne peut être fabriqué qu’en utilisant un procédé à chaud. Pour fabriquer du savon, il est nécessaire de diluer la lessive et de la mélanger avec de la graisse ou de l'huile et remuer le mélange jusqu'à ce que la saponification a lieu (dans les procédés décrits ci-dessous, le mot «gras» est utilisé pour désigner soit la graisse ou l’huile). Le procédé à froid peut nécessiter plusieurs jours, voire plusieurs mois, selon la force et la pureté des ingrédients, considérant que le procédé à chaud s'effectue de quelques minutes à quelques heures.

Déposez les déchets de fabrication du savon soigneusement à l’extérieur, ne pas les mettre dans le drain.

Graisses


Huiles

Graisse de chèvre


Canola

Lanoline


Noix de coco

Lard


Graine de coton

Graisse de mouton


Palme

Graisse de porc


Graine de palme

Suet


Haricot de soja

Suif (graisse de bœuf)


Tableau 1: types de graisses et d'huiles utilisées dans la fabrication de savon
Savon mou

Procédé à froid

Une recette simple pour le savon doux utilise 12 kg de graisse, 9 kg de potasse et 26 litres d'eau. Dissoudre la potasse dans l'eau et l'ajouter à la graisse dans une bassine ou un tonneau en bois. Pour les 3 prochains jours, agitez vigoureusement plusieurs fois par jour pendant environ 3 minutes à l'aide d'une spatule en bois. Gardez la spatule dans le mélange afin de prévenir accidentellement toute brûlure. Dans un mois environ, le savon est exempt de grumeaux et a une consistance gélatineuse uniforme. Quand il est agité, il obtient un éclat soyeux. Ensuite, le savon est prêt à l’emploi et doit être conservé dans un récipient couvert.

Boiling process

Processus d'ébullition. L'ébullition peut être très dangereuse. Avant que le processus soit terminé, le savon peut obtenir jusqu'à 330 degrés F. De 220 degrés F à 275 degrés F, il a tendance à gicler en dehors du pot si l’ébullition est trop forte. Il y a un risque d'incendie. Utilisez donc un pot à bords élevés. Disposez d'un couvercle à portée de main pour étouffer les flammes et si vous le pouvez un extincteur. Ne laissez jamais sans surveillance la cuisson du savon. Soyez sûr de porter une protection adéquate. Cela inclut de longs gants, une protection de toutes les parties de la peau et un écran facial).

Le savon doux est fabriqué par l’ébullition d’une lessive diluée avec de la graisse jusqu'à ce que la saponification ait lieu. En utilisant les mêmes proportions que ci-dessus, mettez la graisse dans une marmite à savon, ajouter suffisamment de lessive pour faire fondre la graisse et faire chauffer sans brûler. La mousse qui se forme est causée par l'excès d'eau et le savon, elle doit être chauffée jusqu'à ce qu’elle soit évaporée. Continuez à chauffer et ajouter plus de lessive jusqu'à ce que toute la graisse soit saponifiée.

Battre la mousse avec la spatule et quand elle cesse d’augmenter, le savon baisse dans le chaudron et prend une couleur plus foncée. Des bulles blanches apparaissent à la surface, faisant un bruit étrange (le savon "parle"). Le liquide épais devient alors trouble et s’écoule de la spatule avec un éclat brillant. La lessive doit ensuite être ajoutée à intervalles réguliers jusqu'à ce que le liquide devienne une vase claire et uniforme. Le savon est entièrement saponifié quand il est épais et crémeux, avec une texture légèrement gluante. Après refroidissement, il ne durcit pas et est prêt à être utilisé.

Pour tester si le savon est correctement fait, mettre quelques gouttes à partir du milieu du chaudron sur une plaque pour refroidir. S'il reste clair, une fois refroidi, il est prêt. Cependant, s'il n'y a pas assez de lessive, la goutte de savon est faible et grise. Si le déficit n'est pas si grand, il peut y avoir une marge grise autour de l'extérieur de la goutte. Si trop de lessive a été ajoutée, une peau grise s'étendra sur toute la goutte. Il n’est pas collant, mais peut glisser le long de la plaque lorsqu'il est mouillé. Dans ce cas, rajoutez de la graisse.


Savon dur

Le procédé pour la fabrication de savon dur est semblable à la fabrication de savon doux, de par le processus d'ébullition, mais avec des étapes supplémentaires pour séparer l'eau, la glycérine, l’excès d'alcalin et d'autres impuretés du savon. La méthode nécessite trois chaudrons: deux petits chaudrons pour la lessive et la graisse, et un autre assez grand pour contenir les deux ingrédients sans qu’ils débordent.

Mettez de la graisse propre dans un petit chaudron avec suffisamment d'eau ou une lessive légère pour éviter les brûlures et élever la température jusqu'à ébullition. Mettez la lessive diluée dans l'autre petit chaudron et faire chauffer jusqu'à ébullition. Chauffer le grand chaudron et ajouter environ un quart de la graisse fondue. Ajouter une quantité égale de lessive chaude, en remuant constamment le mélange. Continuez de cette façon, avec une personne qui verse le mélange et une autre personne qui le remue, jusqu'à ce qu’environ les deux tiers de la graisse et de la lessive aient été soigneusement mélangés. A ce stade, le mélange doit être homogène avec la consistance d'une crème. Quelques gouttes refroidies sur la plaque de verre doivent montrer ni des globules séparés ni des gouttelettes d'huile ou d'eau. Maintenir l'ébullition et ajouter le reste de la graisse et de la lessive alternativement, en vérifiant qu’il n’y a pas d'excès de lessive à la fin du processus. Les savons durs sont saponifiés lorsque le mélange est épais et visqueux et lorsqu’il coule sur la spatule.

Jusqu'à présent, le processus est semblable à du savon doux bouillant, mais la différence importante dans la fabrication du savon dur est l'addition de sel à ce stade. C'est le moyen par lequel l'émulsion crémeuse d'huiles et de soude se dissocie. Le sel a une forte affinité pour l'eau qu'elle n'en a pour le savon et donc il prend l'eau et provoque la séparation du savon. Le savon remonte alors à la surface de la lessive comme granulés caillés. La lessive utilisée contient de la glycérine, du sel et d’autres impuretés mais pas de matières grasses ou d'alcalin. Verser le mélange de miel épais dans des moules de savon ou des boîtes en bois peu profondes, sur lesquelles des morceaux de tissu ont été placés pour arrêter le savon de coller. Sinon, le savon peut être versé dans un bain qui a été trempé dans l'eau pendant la nuit pour refroidir et se solidifier. N'utilisez pas de récipient en aluminium parce que le savon corrode. Couvrir les moules ou le bain avec des sacs pour garder la chaleur et laisser reposer pendant 2 - 3 jours.

Dès que le savon est froid, il peut être découpé en petites barres avec une corde lisse et dur ou un fil fin. Il est possible d'utiliser un couteau mais avec précaution car il peut ébrécher le savon. Empilez les barres sur des étagères en bois à claire-voie dans un endroit frais et sec. Les laisser reposer pendant au moins 3 semaines, afin qu’ils deviennent complètement sec et dur.

Soyez prudent! Le savon non durci ou le savon «vert» est presque aussi caustique que la lessive. Portez des gants de caoutchouc pour manipuler le savon durci jusqu'à ce qu'il soit dur après quelques semaines.
Problèmes dans la fabrication du savon

Des Problèmes peuvent se produire dans la fabrication du savon et les causes possibles sont décrites dans le tableau 2.


Problème


Causes possibles

Le savon ne s’épaissit pas assez rapidement


Pas assez de lessive, trop d’eau, température trop basse pas assez remué ou trop lentement, trop d'huile insaturée (p. ex. tournesol ou carthame).

Le mélange caille tout en étant agitant


La graisse et / ou la lessive a une température trop élevée, pas assez remuée ou trop lentement.

Le mélange se fixe trop rapidement dans le chaudron.


Températures de la graisse et de la lessive trop élevées.

Mélange trop granuleux


Température de la graisse ou de la lessive trop chaude ou trop froide, pas assez remué ou trop lentement.

Une couche d’huile se forme sur le savon lorsqu’il refroidit


Trop de graisse dans la recette ou pas assez de lessive.

Liquide clair dans le savon lorsqu'il est coupé


Trop de lessive dans la recette, pas assez agité ou trop lentement.

Savon noir spongieux


Pas assez de lessive trop d'eau ou trop d'huile non saturée

Savon dur fragile savon


Trop de lessive

Le savon sent le rence


Graisse de mauvaise qualité, trop de graisse ou pas assez de lessive.

Bulles d'air dans le savon


Remué trop longtemps

Savon tacheté


Pas remué assez ou trop lentement ou des variations de température lors de la cuisson.

Le savon se sépare dans le moule, couche de surface graisseuse sur le savon


Pas assez de lessive, pas bouilli assez longtemps, pas assez agité ou trop lentement

Poudre blanche sèche sur le savon


Eau dure, lessive pas dissolvée correctement, réaction à l'air.

Barres tordues


Conditions de séchage variables.

Tableau 2: problèmes dans la fabrication du savon
(adaptation du site internet: http://www.colebrothers.com/soap informations complémentaires dans la liste ci-dessous))
Améliorer le savon dur

On peut améliorer la qualité du savon en faisant refondre le produit de la première ébullition et en ajoutant plus de graisses ou d'huiles et de lessive nécessaires, puis en faisant bouillir le tout jusqu'à ce que la saponification soit terminée. Le temps nécessaire pour cette dernière étape dépendra de la force de la lessive, mais une ébullition de 2-4 heures est généralement nécessaire. Si la graisse pure est granuleuse et une lessive blanche de bonne qualité est utilisée, le produit résultant sera un savon blanc, pur et dur qui convient à tous les usages domestiques. Des colorants, des essences et des huiles essentielles peuvent être ajoutées au savon à la fin de l'ébullition pour donner une touche de couleur et pour masquer l'odeur de «lessive grasse » et ainsi donner une odeur agréable.
Recettes de savon dur

Le type le plus simple et le moins cher de savon est un savon à lessive ordinaire, mais quelques ingrédients peu coûteux peut être utilisé pour adoucir l'eau ou pour parfumer le produit et de créer des savons de toilette arts aussi. La suite Voici quelques exemples de recettes faciles à faire des savons. Il ya beaucoup plus de recettes dans les informations de sources givenName à la fin de la présente note technique.

Savon de cuisine simple

Dissoudre 1 bidon de lessive commerciale dans 5 tasses d'eau froide et laissez-le refroidir. Pendant ce temps mélanger 2 cuillères à soupe avec du borax en poudre et de l'ammoniac liquide dans _ tasse d'eau. Faites fondre 3 kg de graisse, égouttez et laissez-le refroidir à la température du corps. Verser la graisse chaude dans l'eau de lessive et tout en fouettant le mélange, ajouter graduellement le borax et le mélange d'ammoniac. Remuer pendant environ 10 à 15 minutes jusqu'à ce que l’émulsion soit formée, et versez le mélange dans un moule à refroidir.

Savon dur blanc bouilli

Dissoudre 0,5 kg de lessive de potasse dans 5 litres d'eau froide. Laisser reposer le mélange pendant la nuit, puis versez le liquide clair dans 5 litres d'eau chaude et porter à ébullition. Verser dans 2 kg de graisse fondue chaude en un mince filet, en remuant constamment jusqu'à ce qu’une émulsion soit formée. Laisser mijoter pendant 4-6 heures en remuant régulièrement, puis ajouter 5 litres d'eau chaude dans laquelle 1 tasse de sel est dissoute. Tester pour s'assurer que le mélange soit saponifié en le soulevant sur une lame de couteau froide pour vérifier qu’il soit coulant et clair.

Ou dissoudre 0,5 kg de potasse dans 2 litres d'eau froide. Chauffez et ajoutez 2,5 kg de graisse fondue, en remuant constamment. Laisser le mélange reposer pendant 24 heures et ajouter 5 litres d'eau bouillante. Placez-le sur un feu doux et porter à ébullition en remuant constamment jusqu'à ce qu'il soit saponifié.


Savon économique

Dissoudre 0,5 kg de lessive de soude et 1 kg de barres de savon jaune coupé en fines tranches dans 12 litres d'eau. Faire bouillir pendant 2 heures puis filtrer. Tremper les vêtements trempés une nuit dans une solution de ce savon sans frotter. Simplement les rincer et ils seront propres et blancs.

Barre de savon anglais

Barre de savon anglais Utilisez 5 litres d'eau douce, 0,5 kg de chaux de sol (ou agricole), 1,75 kg de lessive de soude, borax 30g, 1 kg de suif 0,7 kg de colophane pulvérisée et 14 g de cire d'abeille. Mettre d'abord l'eau à ébullition, puis ajoutez progressivement la chaux et la soude, en remuant vigoureusement. Ajouter le borax, faire bouillir et remuer jusqu'à ce qu'il soit dissous. Verser dans le suif fondu un mince filet, en remuant constamment. Ajouter la colophane et la cire d'abeille, et faire bouillir et remuer jusqu'à ce qu'elle épaississe. Laisser refroidir dans les moules.


Savon transparent

Tout bon savon blanc de qualité peut être rendu transparent en le réduisant en copeaux, en ajoutant une partie d'alcool à 2 parties de savon, et en laissant le mélange dans un endroit chaud jusqu'à ce que le savon soit dissous. Il peut être parfumé comme souhaité.

ou

Raper 0,6 kg d'un bon savon jaune de qualité et ajouter 0,5 litres d'alcool. Laisser mijoter dans un bain-marie sur feu doux jusqu'à ce qu'il soit dissout. Retirer du feu et ajouter 30 g d'essence pour donner une odeur agréable.


Savon bouquet

Raper 14 kg de savon de suif et le faire fondre dans 2 tasses d'eau. Quand il est froid, ajouter 14 g d’essence de bergamote, 30 g chacune d’huiles de clous de girofle, du sassafras et du thym. Verser dans des moules.


Savon de cannelle

Raper 23 kg de savon de suif et le faire fondre à feu doux dans 1,2 litres d'eau. Laisser refroidir et ajouter 200 g d'huile de cannelle et de 30 g chacune d’essences de sassafras et de bergamote. Mélanger et ajouter 0,5 kg de poudre fine jaune ocre. Mélangez bien et versez dans des moules.


Savon au citron

Mélanger 180g de savon rasé avec attar 300g de citron, l'huile de citron 15g, 120g attar essence de bergamote et 60g de citron.


Savons médicamenteux

Savon au camphre

Savon au camphre Dissoudre 0,5 kg de savon blanc dur dans 1 tasse d'eau bouillante. Laisser bouillir à feu doux jusqu'à ce que le savon ait la consistance du beurre. Ajouter 180 g d'huile d'olive, mélanger avec 30 g d'huile camphrée. Retirer du feu et battre jusqu'à ce qu’une émulsion soit formée. Ce savon peut être utilisé pour nettoyer des coupures et des égratinures.


Savon au sulphur

Raper 60 g de savon doux et ajouter des fleurs 8 g de soufre. Des parfums et des colorants peuvent être ajoutés selon les besoins. Mélangez bien les ingrédients dans un bol en terre cuite.


Savon à l'iode

Dissoudre 0,5 kg de savon blanc finement rapé dans 90 g d'eau distillée ou d'eau de rose. Ajouter 30 g de teinture d'iode. Mettez au bain-marie, faire fondre et mélanger en remuant.


Plus de recettes pour le processus à froid de savon mou

Mélanger 4 kg de graisse fondue avec 16 litres d’eau de lessive forte dans un chaudron. Amenez à ébullition, verser du savon dans le barril et l’éclaircir avec de l'eau de lessive faible. Placez le baril dans un endroit chaud. Le savon devrait être prêt pour utilisation en quelques semaines. ou Mélanger 5 kg de graisse claire fondue, 3 kg de soude caustique et 40 litres d'eau chaude dans le barril de savon. Remuer une fois par jour et laisser reposer le mélange jusqu'à ce qu’il soit complètement saponifié. ou Faire fondre 4 kg de graisse dans le chaudront et porter à ébullition. Dans un autre chaudron, mélanger 4 kg 0,5 kg de soude caustique et de soude dans 20 litres d'eau douce. Verser tous les ingrédients dans un tonneau de 200 litres et le remplir avec de l'eau douce. Remuer pendant 3 jours puis laissez le mélange reposer jusqu'à ce qu’il soit saponifié. ou Mélanger 3 kg de potasse, 2 kg de saindoux et de 0,2 kg de résine en poudre et laisser reposer le mélange pendant une semaine. Puis le faire fondre dans un chaudron avec 10-15 litres d'eau. Verser le mélange dans un baril de 50 litres baril et remplir avec de l'eau douce. Mélanger deux ou trois fois par jour pendant deux semaines. ou Mettez 0,3 kg de soude et 0,5 kg de copeaux de savon brun dans un chaudront. Ajouter 12 litres d'eau froide, faire fondre à feu doux et remuer jusqu'à dissolution. Il est prêt à être utilisé dès qu'il est froid.


Glossaire

• Lessive, lessive liquide, lessive de potasse de cendres


termes interchangeables pour alcali fabriqués à partir de bois trempé dans l'eau

• Potasse (potasse caustique)


eau de lessive évaporée en une poudre.

• Chaux (ou chaux de pierre)


chaux de pierre de sol agricole

• Chaux rapide


chaux cuite.

• Chaux rapide


chaux cuite.

• saponification


nom donné à la réaction chimique dans laquelle la lessive et la graisse sont converties en une substance: savon

• Soude carbonate


sodium hydraté.

• Soude caustique


lessive de soude caustique évaporée en une poudre.

• lessive commerciale


habituellement soude caustique et l'équivalent de « lessive » dans la plupart des recettes.
Liste des équipements

Le matériel suivant est nécessaire pour fabriquer du savon:

1. un grand chaudron à savon en fer pour fabrication de savon en quantités commerciales.

2. une louche en bois à long manche pour remuer le savon.

3. une râpe de cuisine ou un hachoir à viande pour faire des flocons de savon pour la lessive ou pour moudre le savon pour certaines recettes.

4. boîtes en bois plates, moules ou tubes, bouteilles en plastique coupées ou bacs en plastique, pour mouler le savon.

5. morceaux de tissu pour éviter que le savon colle aux moules en bois.

6. une plaque pour refroidir et tester quelques gouttes de savon liquide.

Admin

Messages : 18

http://terrefroide.fr-bb.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum